Accueil > FAQ

FAQ

Qui peut épargner solidaire ?

L'épargne solidaire, c'est pour vous, lui, elle, eux. Elle est en somme ouverte à tout un chacun, sans critère de distinction. Plusieurs types de placements solidaires existent et, comme pour tout autre produit d’épargne, il est opportun de choisir celui qui convient le mieux à son profil, à son projet et à sa capacité d’épargne.

A qui bénéficie l’épargne solidaire ?

L'épargne solidaire profite à des entreprises solidaires, des associations, des organisations non gouvernementales, des personnes qui veulent créer leur entreprise et qui ne trouvent pas de financement auprès des financeurs habituels... Chaque activité financée a un fort impact social ou environnemental. Qu'il s'agisse de création de logements, de lutte contre l’exclusion, de préservation écologique, de soutien aux pays en développement…

Epargner solidaire, est-ce risqué ?

La crise de 2008 a prouvé que l’épargne solidaire avait mieux résisté que les investissements dans l’économie classique. L’épargne solidaire est, en effet, investie dans des projets qui sont moins dépendants de la fluctuation des marchés boursiers et au profit d’acteurs qui n’entrent pas dans les jeux de la spéculation.

Le risque dépend également du type de placement choisi. Certains placements garantissent la conservation de son capital (livret de partage, assurance vie en euros…).

Épargner solidaire est-ce rentable ?

Le rendement n’est pas l'objectif premier de l'épargne solidaire. Ces placements ne sont toutefois pas dénués de rentabilité. Certaines entreprises enregistreront à terme de bons résultats qui profiteront à la fois aux entreprises financées par l’épargne solidaire, aux causes soutenues et aux épargnants solidaires. A cela peut s’ajouter les déductions ou réductions fiscales avantageuses offerts par ces placements.

Quel est l'intérêt d'épargner solidaire ?

Epargner solidaire, c’est bien plus que se donner bonne conscience. C’est un moyen concret et efficace pour participer activement au développement économique et social dans le respect de l’homme et de son environnement. Depuis que l’épargne solidaire existe, le secteur de l’économie sociale et solidaire bénéficie de ressources de diverses provenances, ce qui lui donne de nouvelles perspectives. Ce sont des milliers d’emplois créés, de logements sociaux construits, un développement de l’agriculture biologique, de l’énergie renouvelable…

L’intérêt pour la société est indéniable et pour l’épargnant aussi. En plus de pouvoir mesurer concrètement l’impact du choix de son épargne, ce dernier bénéficie d’avantages fiscaux et d’une relative sécurité de son épargne.

Où trouver des placements solidaires ?

Les produits d’épargne solidaire sont proposés par toutes les banques, les mutuelles d’épargne ou autre établissements financiers. Il suffit de le demander car cette offre n’est pas toujours mise en avant par les conseillers.

Investir directement dans des entreprises solidaires nécessite de pousser ses recherches un peu plus loin pour sélectionner les causes et les entreprises à soutenir. Les financeurs solidaires comme France Active, qui dispose d’un réseau sur toute la France, sont une excellente source d’information.

Est-il possible de diversifier ses placements solidaires ?

L’adage « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » est valable pour l’épargne classique comme pour l’épargne solidaire.

Bien évidemment, tout épargnant peut multiplier ses placements solidaires. Tout dépend de ce qu’il souhaite soutenir mais aussi de ses objectifs d’épargne. Il est de bon aloi de répartir son capital entre épargne classique et épargne solidaire.

Comment être sûr que mon placement est vraiment solidaire ?

Pour être assuré qu'un placement est vraiment solidaire, il suffit de vérifier s’il est labellisé ou nonFinansol, association qui fédère les acteurs de la finance solidaire, a créé un label permettant de distinguer les placements d’épargne solidaire. Le label Finansol est attribué pour une année par un comité indépendant selon d’exigeants critères d'éthique et de transparence. Un placement peut donc détenir le label une année et se le voir retirer(é ?) l’année suivante s'il ne satisfait plus aux exigences définies par Finansol.

Est-ce juste un effet de mode ?

L’épargne solidaire existe depuis 30 ans, on ne peut donc pas parler d’effet de mode. Pourtant, il faut reconnaître qu'elle gagne en visibilité depuis la crise de 2008. Les produits solidaires sont maintenant intégrés dans la gamme de produits de la plupart des établissements financiers, l’entreprise sociale a le vent en poupe et un Ministère de l’économie sociale et solidaire a été créé en 2012. De plus, le développement du web facilite la possibilité de souscrire en quelques clics, ce qui attire davantage de jeunes épargnants.

Quelle est la différence entre l’épargne solidaire et l’ISR ?

L'épargne solidaire et l'ISR (investissement socialement responsable) ne recouvrent pas les mêmes réalités. L'épargne solidaire permet de placer dans une économie considérée comme alternative car les entreprises bénéficiaires ne sont pas cotées en bourse au même titre que les associations. À la différence, l'ISR propose d'investir dans des entreprises cotées sur les marchés financiers mais qui répondent à des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Qu'est-ce que le label Finansol ?

Le label Finansol donne une garantie de transparence, d'éthique et de solidarité aux produits d'épargne qu'il distingue.

Décerné pour la première fois en 1997, il permet donc de distinguer les placements solidaires et garantit aux épargnants qu'ils contribuent au financement d'activités génératrices d'utilité sociale.

Il atteste également de l'engagement de l'intermédiaire financier à offrir à ses souscripteurs une information fiable, régulière et claire sur le produit d'épargne labellisé.

L'assurance vie solidaire Entraid'Epargne Carac est labellisée Finansol depuis 2006.